You cannot copy content of this page

Mon inspiration nait principalement de l’observation de la faune et de la flore.
Je crée des empreintes dans l’argile comme pour garder une trace de cette nature en danger.
Mes outils, souvent inattendus (têtes de pavots, branches, baies, napperons, tissus) sont récupérés ou glanés
et utilisés de manière éco-responsable. Le travail de la terre est viscéral, puissant, magique et parfois difficile et ingrat. Mais quel bonheur de voir une forme ou une couleur surgir telle qu’on l’avait imaginée !
Le côté imparfait des poteries et sculptures que je crée raconte une histoire authentique et sincère.
Mon travail de gravure, lui aussi lié à la nature, a pour principal sujet les arbres.
J’y recherche le “trait idéal”, le velouté des nuances, les matières vibrantes.